Chili : le Récit

Au fil de l' eau, sur les canaux Patagoniques ...


En Pratique

 


Depuis Puerto Montt, nous avions envisagé rejoindre Puerto Natales  à bord

d' un cargo se partageant entre activités fret et passagers . Naviguant au cœur

des fjords de la Patagonie chilienne, son tracé présenté ci-contre, nécessite de

dormir à bord, durant 3 nuits (du 28 au 31/03) .


Nous avons réservé la croisière sur le site de Navimag, pour un coût s' élevant

à environ 330 € par personne, incluant le transport, les nuits en cabine privative

et l' ensemble des repas .

 


Nous avons atteint Puerto Montt  depuis Valparaiso, après un confortable

trajet nocturne effectué en bus (durée : 16 h ; coût : 20 € environ par personne) .


On vous raconte ...

 

Il nous avait été demandé de nous faire enregistrer dans la matinée dans les locaux de la Compagnie Navimag, pour un départ de croisière fixé en fin d' après-midi . Cela nous laissait ainsi toute la journée afin de découvrir la ville de Puerto Montt . Mais voilà, il pleuvait fort et il y faisait particulièrement froid ! Nous nous promenions cependant dans la ville portuaire, mais nous ne lui trouvions que peu d' intérêt .

Puis nous parcourions les 2 km de route côtière séparant Puerto Montt  du petit port d' Angelmo .  On y trouve un important marché aux poissons, que côtoient de nombreuses coccinerias  (des petites cantines) où personnellement, nous nous régalions d' un très très copieux curanto, la spécialité locale, un plat mariant viandes et coquillages . Angelmo  abrite par ailleurs, une intéressante Feria artesanal  dont les stands s' étendent jusqu' aux abords proches de Puerto Montt . Attendant l' heure fixée pour le départ, nous tournions tout de même très rapidement en rond .

C' est au départ de Puerto Montt  qu' on accède à l' Isla Chiloe . Nous avions initialement envisagé nous y rendre, mais nous nous sommes un peu précipités au moment d' effectuer la réservation Navimag  et l' avons un peu zappée ; si bien que notre date de départ désormais fixée, ne nous y autorisait plus .

 

Alors que le soleil déclinant était parvenu à percer les nuages, nous atteignions en bus, le port où notre cargo déjà chargé de son fret, était amarré .

 



Nous étions un peu surpris de découvrir que nous naviguions sur un

navire ayant autrefois appartenu à la SNCM ... ainsi, ses cloisons

étaient-elles revêtues d' inscriptions rédigées en français, de posters

illustrant diverses destinations corses telles Bastia, Ajaccio, Bonifacio ...


Nous y occupions une fonctionnelle cabine prévue pour quatre personnes,

et possédant sa propre salle de bains .

 

Au cours de cette croisière, le bateau n' accueillait qu' une vingtaine de passagers : beaucoup moins que ne l' autorisait sa capacité . Nous accompagnaient des touristes canadiens, allemands, australiens, argentins et britanniques, mais aussi des chauffeurs de poids-lourds chiliens . Au programme des trois jours à venir, rien d' autre n' était véritablement prévu, que l' observation à faible allure, des paysages assez grandioses que nous n' allions pas manquer de traverser . Cela nous convenait tout à fait !

 

 

Nous n' avions pour les trois jours à venir, qu' à nous laisser porter, au fil de l' eau ...

Nous espérions juste que les conditions météo seraient assez clémentes afin de disposer d' une vue assez dégagée

pour nous laisser entrevoir la beauté sauvage des paysages de Patagonie .

 

 

Le temps s' écoulait nonchalamment, au rythme lent des repas, des heures de sommeil, des longs moments passés à profiter

d' un environnement ici, totalement préservé ...

Souvent saisis par le froid, nous rentrions nous réchauffer d' un thé ou d' un café, avant que nous ne ressortions ragaillardis,

sur le pont . A l' inverse des autres passagers, nous ne nous mêlions que très peu aux autres membres du groupe .

Une fois encore, la méconnaissance de l' espagnol et de l' anglais ne nous y a pas incités .

 


 

Globalement, les eaux abritées des fjords sont vraiment paisibles . Il n' en va cependant pas de même au soir du deuxième jour .

Le navire regagne le Pacifique, et aborde alors, le golfo de Penas ... 12 heures de navigation assez éprouvantes et susceptibles de causer bien des peines (c' est son nom : le golfe des Peines !) . Heureusement, cet itinéraire est essentiellement parcouru de nuit,

lorsqu' il est d' usage avoir adopté la position allongée .

 


 

Au cours de la navigation, nous observions quelques dauphins, quelques otaries évoluant autour du bateau, mais pas de baleines,

qui à cette époque, ont depuis longtemps déjà, déserté les canaux de Patagonie . Les oiseaux marins sont par ailleurs, nombreux à fréquenter l' intérieur des fjords ... Nous y avons par ailleurs, vu voler un couple de condors !

Nous y croisions également de très rares cargos, bateaux de pêcheurs ou encore un duo de navires-école s' en allant à Valparaiso, participer à un rassemblement de grands voiliers .

Le troisième jour, alors que nous descendions le canal de Messier, nous y découvrions même une improbable épave : celle du cargo Capitán Leonidas .

 

 

Nous arrivions à Puerto Edén, un paisible village de pêcheurs situé sur l' île Wellington .

Nous y faisions une courte escale sans que nous ne puissions en revanche, y débarquer . A peine ancré, des dizaines d' embarcations se sont dirigées vers notre cargo : moules, palourdes, crabes, oursins, poissons et anguilles conditionnés en sacs y étaient chargés ; de nouveaux passagers (exclusivement issus de la population locale) ont également embarqué .

 


 

Au cours de la traversée, la météo n' a pas été spécialement bonne ... elle n' a par ailleurs, pas été vraiment mauvaise non plus !

En quelques minutes à peine, alternaient averses, brume et ciel dégagé avant de ne laisser place à de nouveaux grains ; seul le froid

a été constant, augmenté de quelques degrés à peine, dès lors que les rayons du soleil parvenaient à percer la couche nuageuse .

 


 

Au soir du troisième jour, notre navire en panne, a stoppé dans une zone où flottaient de gros glaçons poussés par les vents,

très probablement détachés d' un proche glacier . En l' absence d' électricité, nous nous éclairions ce soir là à la frontale et consommions un repas froid ... Deux à trois heures plus tard, nous voguions à nouveau sur les flots .

 


 

Il nous a semblé vraiment compliqué de se diriger dans ce réseau complexe de canaux .

Au cours de manœuvres que nous jugions parfois délicates, le capitaine orientait son bateau tantôt à droite avant d' obliquer complètement à gauche, contournait une île à bâbord alors qu' il nous paraissait plus aisé de le faire à tribord, empruntait un

chenal si étroit que nous ne pensions jamais pouvoir passer ...

 


 

Devant la beauté des paysages, des nombreuses cascades et des glaciers se déversant dans les fjords, du silence ambiant perturbé par l' unique doux ronronnement des moteurs du cargo, nous ne pouvions qu' apprécier l' instant ... "What else ?" .

 

 

Nous approchions désormais ...

 

 

Près de quatre jours après avoir quitté Puerto Montt, nous atteignions le fjord abritant le petit port de Puerto Natales ...

Le temps s' était finalement très vite écoulé . Nous avions vécu cette étape du voyage telle une nouvelle fabuleuse expérience,

une, à n' en pas douter, qui allait à jamais marquer nos esprits .

 


 

Qu' il avait été agréable au cours de cette croisière de se laisser guider, de ne pas se mettre à la recherche d' un logement

ou d' un lieu où manger, de ne pas avoir à étudier les horaires de bus, de savoir où nous allions randonner ...

Cette croisière avait été programmée au moment précis où nous semblions en avoir besoin, lorsqu' emportés dans la tourmente

du voyage, nous paraissions un peu peiner . Elle était parvenue à totalement nous apaiser ... Nous devions cependant désormais, consentir à débarquer . C' est que dorénavant, il nous fallait chercher où loger, où manger, savoir ce que nous allions faire à

Puerto Natales, comment nous allions nous y prendre ; et puis, concernant le jour d' après ... ? 

Zou, les vacances étaient belles et bien finies !

 


<<<  Page précédente                                                                                                                                  Page suivante  >>>

             Valparaiso                                                                                                                                           Puerto Natales